Communiqué : Les fabricants et distributeurs de matériel scénique tirent la sonnette d’alarme





Paris, le 29 juillet 2020 - Les spectacles sont à l’arrêt et c’est tout un pan de l’économie française qui est en péril. Dans un pays dont l’exception culturelle est une des plus grandes fiertés et qui attire de très nombreux touristes chaque année par ce biais, le spectacle vivant est le secteur culturel le plus touché par la crise du Coronavirus, avec une baisse de chiffre d’affaires de 72 %. Sans un véritable plan d’aide de l’État, ce sont de nombreux acteurs qui disparaitront, bien au-delà de ce que l’on peut parfois imaginer, car un train peut en cacher un autre...

Dans l’ombre des artistes, il y a les techniciens. Derrière les techniciens, ce sont de nombreux fabricants et distributeurs qui s’activent chaque jour pour concevoir et mettre à leur disposition les solutions techniques nécessaires à toutes manifestations. La technicité de ce secteur est telle que de très nombreux acteurs sont impliqués au bon déroulement des spectacles et évènements, très encadrées par la législation.

Quand les salles sont vides, que les spectacles ne sont plus, ce sont les intermittents qui n’ont plus de travail, mais aussi les prestataires techniques qui ne font plus de location de matériel. En bout de chaîne ce sont les fabricants et distributeurs qui n’auront plus de commandes de matériel à honorer... L’effet domino est enclenché. La dépendance des fabricants et distributeurs de matériel aux secteurs de la culture, de l’évènementiel et du tourisme est totale.

Si toute la profession félicite le gouvernement d’avoir pris des premières mesures en intégrant les sociétés du spectacle dans le plan tourisme, elle tire aujourd’hui la sonnette d’alarme quant à la pérennité de tout le secteur si celles-ci ne sont pas rapidement étendues.

Les salles de spectacle, les producteurs de tournée et les compagnies ont été les premiers touchés par les mesures sanitaires du mois de mars. Plus tard, c’était au tour du Synpase, le Syndicat National des Prestataires de l’Audiovisuel Scénique et Évènementiel, d’interpeler les pouvoirs publics sur les difficultés du secteur. Sur le milliard d’euros de chiffre d’affaires généré par les prestataires techniques, le Synpase estime une perte en 2020 d’environ 800 millions d’€ et de 500 millions en 2021, de quoi rendre l’avenir des 700 entreprises et des 25 000 emplois (permanents et intermittents) du secteur très incertains.

Sans un plan d’aide de l’état, l’infection ne pourra alors que continuer de se propager et impactera dangereusement les métiers de fabricants et distributeurs de matériel. Avec près de 1,2 Milliard d’euros de chiffres d’affaires et plus de 2500 emplois directs, ce sont des fabricants français, pour certains leaders mondiaux, des cellules de R&D ou encore des métiers d’excellence qui peuvent disparaitre. Dans un pays qui prône l’exception culturelle, il est temps de rappeler qu’il n’y a pas de spectacle, d’événement ou d’exposition sans matériels et compétences techniques.

Dans ce contexte, l’UDFM (Union des Distributeurs et Fabricants de matériel pour le spectacle et l’événementiel) tire la sonnette d’alarme à son tour sur la survie de tout le secteur du spectacle et s’associe au Synpase en appelant le gouvernement à étendre les mesures déjà mises en place :

- Extension de l’exonération des cotisations et contributions patronales jusqu’au 31/12/2021

- Extension du chômage partiel sans reste à charge jusqu’au 31/12/2021

- Extension du fonds de solidarité jusqu’au 31/12/2021 pour les gérants TNS, les gérants et dirigeants salariés non cotisants à l’assurance chômage ainsi que pour les mandataires sociaux non majoritaires, et relèvement des plafonds du fonds à 50 salariés et 10 millions d’€ de chiffre d’affaires, avec effet rétroactif au 17/03/2020

- Exonérations ou allègements fiscaux (CET, Impôt sur les sociétés, etc.) jusqu’au 31/12/2021

- Extension du report des remboursements d’emprunts divers (bancaires, crédits-baux, leasings, etc.) par les établissements de crédits au 01/01/2022, particulièrement importante au regard de nos spécificités

- Facilitation de l’obtention de PGE dans notre secteur et transformation des PGE en crédit longue

durée sur 8 ans avec différé d’amortissements au 01/01/2022, et/ou transformation en prêt participatif


---

A propos de l’UDFM :

L’Union des Distributeurs et Fabricants de Matériel pour le spectacle et l’événementiel (UDFM) regroupe des sociétés qui fabriquent et/ou distribuent (importateurs ou filiales françaises de groupes étrangers) des produits de haute technologie –- dans les domaines de matériels et systèmes technologiques suivants : Audio / Lumière / Vidéo / Equipements scéniques

Contacts UDFM :

Philippe Coudyser, Président, 06 07 04 47 28, philippe.coudyser@sonoss.com Antonio Morais, coordinateur, 06 03 84 94 79, contact@udfm.fr

Abonnez vous à la Newsletter

bulletin d'adhésion

Avec le soutien de : 

soundlightup_logo.jpg
logo-synpase_2020.png

Suivez-nous :

  • Facebook UDFM
  • Linkedin UDFM

© UDFM ( Union des Distributeurs et Fabricants de Matériel ) 2020